Dinkey Creek – Superdink! (Infinislide)

 DSC00083  Cette section sur Dinkey Creek est connue sous plusieurs noms differents: certains l’appellent “Superdink!”, d’autres “Superslide”  et d’autres encore preferent “Infinislide”. Comme ses noms l’indiquent, c’est un slide quasi continu qui fait environ 800 metres de long et qui fini par une chutasse de 7 metres! Du beau granite bien poli, le paradis… Quand j’ai vu la description dans mon guide, je me suis dis qu’il fallait absolument que j’aille la-bas! Les mecs avec qui je navigue n’etaient pas trop chauds pour y aller car c’est tres au sud de la Californie (a plus de 400km) et les niveaux n’etaient pas surs. Seul mon pote Serge, un russe qui n’a pas froid aux yeux, a voulu m’accompagner.

Quand nous sommes arrives, la route etait fermee par une barriere (ca me rappelle le col du petit St Bernard debut mai), rendant l’acces impossible. Vu que nous etions sur place, nous nous sommes dits qu’il fallait au moins aller voir a pied et pourquoi pas monter les kayaks le dimanche si c’etait faisable. Nous avons passe tout le samedi a crapahuter et reperer les slides mais ca nous a pris environ 7 heures de marche… Le niveau etait tip top pour une premiere. Mais c’etait bien trop loin pour amener les bateaux a pieds (9 bornes de sentiers broussailleux).

Nous avons finalement trouve une autre route pour redescendre. Notre moral est remonte en fleche! Malheureusement un peu plus loin, elle etait recouverte de 40 cm de neige tassee sur des distances de 50 ou 100 metres de longs. Il faut dire que la section que nous voulions naviguer est a 2000 metres d’altitude et que nous etions debut avril… Nous avons vu un panneau: interdit aux voitures sauf « snowmobile », et j’ai beau avoir achete un gros SUV, ca n’allait pas le faire… Le moral est redescendu… 

 

La nuit tombant, nous avons decide de camper dans le coin. Nous etions penard autour du feu (et a cote des neves) a boire des bieres quand nous avons vu debarquer de nulle part 8 Jeeps surelevees avec des pneus enormes et des puissants projecteurs. Les mecs avaient passe leur samedi soir a se faire une viree nocturne avec leurs engins traffiques. Rencontre assez bizarre dans notre campement que nous croyions etre au bout de la route a 1900 metres d’altitude.

En tout cas nous avions trouve la solution pour nous vehiculer le lendemain: il suffira de demander a un de ces rednecks de nous monter au petit matin, il devra bien y en avoir qui vont revenir cramer du carburant le dimanche… Apres une nuit glaciale, nous preparons nos affaires puis nous commencons a rechercher des mecs avec des gros trucks. Apres quelques km de route, bingo, nous tombons sur un petit groupe avec deux 4X4 enormes. Ils avaient justement prevu d’aller defoncer du chemin. Une bouteille de rouge plus tard, nos bateaux etaient sangles dans la benne et ils nous ont conduit au bout de la route. Nous ne leur avions pas dit qu’il y avait autant de neige ni que c’etait interdit, mais nous avons ete bluffes par l’efficacite de leurs engins.

Mais ce n’etait que la premiere etape d’une longue journee: nous avons du crapahuter une heure pour arriver a la base des slides. Nous avons ensuite passe plus d’une heure trente a remonter en haut et reperer. La descente nous a pris 45 minutes avec les secus. Tout c’est passe nickel, comme sur des roulettes… sauf qu’il fallait encore revenir a la voiture…

Nous avions deux options: 6 km de marche avec 200 metres de deniveles positifs et plusieurs centaines de metres a marcher dans la neige (et oui les 4X4 etaient partis) ou 8 km de classe V bien pourris. Vu que Serge n’aime pas trop porter et que nous avions deja repere une partie de la section la veille, nous avons opte pour le choix 2. Ce fut long, pourri, avec un portage equivalent a celui du Veneon mais nous sommes finalement arrives au bout vers 19h, juste avant la tombee de la nuit. Pas mal pour un depart a 10h30. 

Quelques jours plus tard, j’ai echange avec mon beau-frere qui a navigue cette section il y a quelques annees. Il m’a avoue ne pas avoir reussi a terminer avant la nuit et avoir du passer une nuit non prevue sur la riviere … Heureusement pour nous, nos reperages de la veille nous ont fait gagne un temps precieux pour la descente!

Une vidéo de Turtle

Comments are closed.